Le Cercle des ufologues Index du Forum

Le Cercle des ufologues
Forum d'études du phénomène ufologique
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Fatima - site extraterrestre.ch

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Enquêtes du form sur des mystères inexpliqués -> Les événements de Fatima
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kalinoux
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 361
Localisation: Nantes
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 01/11/2006 23:00:06    Sujet du message: Fatima - site extraterrestre.ch Répondre en citant

Bonsoir à tous, Very Happy

Le texte ci-dessous provient du site :

http://www.extraterrestres.ch/Le%20secret%20de%20Fatima%20et%20OVNI.htm

Comme le bas de la page comporte la mention :

Citation:

- free of copyrights -
Veuillez simplement citer la source de ces documents si vous les utilisez, Merci !!


Je recopie ici le texte complet

Citation:
Le secret de Fatima et OVNI !

Le, 10 janvier 2006 (François de la Chevalerie)


RETOUR SUR FATIMA, ENTRE TROUBLE ET PISTE OVNIENNE ?

C’est peut-être l’événement le plus invraisemblable du XXème siècle.

Le 13 octobre 1917, rassemblée dans une dépression herbeuse une foule de 70 000 personnes assistent à la danse du soleil. A leur tête, trois jeunes bergers, Jacinta, François et Lucie. La silhouette de la vierge Marie leur est apparue pour la première fois le 13 mai 1917. Chaque 13 du mois, la "Dame vêtue de blanc tel un verre de cristal traversé par le soleil" resplendit aux abords d’une grotte. Chaque fois, la vierge leur délivre un message. Elle a promis un miracle pour le 13 octobre. La nouvelle des apparitions s’est répandue dans la région. La foule est venue nombreuse. Sous un temps saumâtre, elle se déploie autour des enfants. Depuis le matin, une pluie fine s’abat de façon interminable. « Journée d’automne, triste et morose » note un observateur. Les heures s’écoulent, l’attente interminable.

DANSE DU SOLEIL

Vers midi, d’un seul coup, les nuages se déchirent laissant la place à un ciel bleu et cristallin. Le soleil apparaît au zénith mais sous un aspect étrange tel un disque d'argent brillant. Il n’éblouit plus. Nullement incommodé, sans risque de se brûler les yeux, chacun le fixe, saisi de stupeur. Des rayons de lumière rouge fusent au bord du Soleil. Violets, bleus, puis jaunes. Ces couleurs ont été décrites comme des secteurs monochromatiques qui tournoyaient sans arrêt. L’astre pivote maintenant sur lui-même à une vitesse vertigineuse, lâchant des faisceaux de lumières colorées dans toutes les directions. Bientôt, il exécute des mouvements brusques. Soudain, il abandonne son emplacement. Il évolue alors en zigzag, telle une feuille morte. Il semble tomber sur la foule. Certains s'agenouillent, beaucoup hurlent de peur. Telle une roue en feu, il tourne vertigineusement sur lui-même, lâchant dans sa course des faisceaux de lumière. Ces couleurs imprègnent les arbres, les rochers, le sol et les habits. Au bout de plusieurs minutes, le soleil reprend sa place. Une deuxième fois encore, il vagabonde dans le ciel. L’émotion est immense parmi la foule. Gagnés par une impression de chaleur, les témoins constatent avec surprise que leurs vêtements sont presque secs à la fin de l’apparition.

MIRACLE

Le miracle est reconnu par Rome en 1930 et ses trois secrets. Fait inédit dans l’histoire des miracles, un Pape en est l’un des principaux acteurs. L’attentat dont Jean Paul II a été victime en 1981 était relaté dans le troisième secret. La balle qui se dirigeait vers lui aurait été déviée par une main céleste. Jean Paul II le rend public en 2000. Jean Paul II entretenait une véritable dévotion pour Fatima où il s’est rendu à plusieurs reprises. Fatima est aujourd’hui un lieu de pèlerinage très couru.

TROUBLE DANS LE CIEL DE DIEU

Rien n’est jamais acquis même dans le ciel de Dieu. Aussitôt connu, l’événement fait débat au sein de l’église. Certains soupçonnent la curie de Fatima d’avoir monté de toutes pièces l’opération à des fins de prosélytisme. D’autres relèvent les déclarations contradictoires des enfants, notamment, de Lucie. Dès 1944, le Père Dhanis, recteur de l'université grégorienne à Rome, publie une thèse anti-fatimiste qui reçoit les félicitations du Saint-Siège. Jouant de subtilité, le Cardinal Joseph Ratzinger alors Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, aujourd’hui Pape Benoît XV, entreprend en 2002 une analyse théologique du miracle. Dans un texte disponible sur le site Internet du Saint Siège, le Cardinal le ramène à « des révélations privées. » D’après lui, la vision incorpore parfois des images qu'elle « peut avoir vues dans les livres de piété. » Les gens présents étaient tellement certains d'assister à une apparition qu'ils ont peut-être été victime d'une hallucination collective ! Selon lui, cette prophétie s’inscrivait dans les « signes des temps » en référence au monde particulièrement troublé du début du XXème siècle. Le Cardinal Ratzinger s'offre une formule curieuse, l'attentat manqué à la vie d'un Pape est en vérité «sans grand mystère". Interprété par certains comme une tentative de démantèlement du Message de Fatima, ce commentaire de celui qui est aujourd'hui le plus grand dignitaire de l'église ajoute à la confusion.

PRUDENCE DES SCIENTIFIQUES

Rares sont les scientifiques qui ont cherché à s’immiscer dans la controverse. D’une manière générale, la plupart se gardent bien de se prononcer sur les miracles. La séparation des genres est établie : la Science appelle au savoir, le sacré prône la croyance en des réalités impalpables. De surcroît, la reconnaissance de l'apparition par la papauté ne leur offrait guère de prise. Comment pourfendre un lieu de culte fréquenté chaque année par trois millions de pèlerins et dont le Pape Jean Paul II vouait une dévotion inégalée ? Autre difficulté, aucun élément contradictoire n’apparaît dans les archives.

QUELLE AUTRE EXPLICATION ?

Fussent-ils nombreux, la valeur des témoignages ne constituent pas un argument. Plusieurs fois dans l’histoire, des formes étranges apparues dans le ciel ont suscité l’émotion. La plupart du temps, il s’agissait de phénomène physique ne devant rien au hasard comme, par exemple, ces curieux nuages en forme de secousses volantes qui s’agglomèrent en haute montagne. Est-ce seulement concevable que le soleil puisse quitter sa place dans le ciel, comme cela a été rapporté ? De deux choses l’une : soit le soleil a véritablement dansé ce jour là et toutes les règles connues de la physique sont alors à revoir, soit il s’agissait d’un phénomène météorologique méconnu alors mais trouvant aujourd’hui son explication.

Levée l’hypothèse de l’hallucination collective, se peut-il que des mouvements du soleil soient scientifiquement explicables ? Encore faut-il qu’il ne s’agisse pas d’un parti pris mais d’une position se raccordant à un décryptage précis. Lorsqu’un coup de vent chasse une masse nuageuse abondante et pluvieuse, le soleil apparaît déstabilisé. Toujours là, au zénith, mais il semble en mouvement. En réalité c'est sa réapparition subite qui bouscule la perception de son emplacement. Quant à son éblouissement, la pluie qui a sévi toute la matinée a favorisé un jeu croisé de réfléchissement lumineux. Pendant quelques instants, le soleil est plus accessible mais l'effet ne dure pas. Dès lors que les croisements réfléchissements lumineux s'effondrent, le soleil éblouit selon son habitude.

Dès le 18 octobre, l'Observatoire de Lisbonne rapporte n'avoir relevé aucun phénomène anormal, le 13 octobre. Tout juste une légère perturbation venant de l’ouest. Dans ses archives, aucune mention n’est faite d’un événement particulier. Cependant, à l'époque, le maillage du territoire Portugais par des radars n'existe pas. Aucune possibilité donc de confirmer ou d'infirmer au moyen de relevés scientifiques.

Autre explication écartée, l'attribution de la paternité de l'événement à l’armée. En 1917, la technologie disponible était limitée. Nulle possibilité alors de domestiquer le champ visuel avec des effets de contraste ou des jeux de lumière comme il est possible de le faire aujourd'hui.

L'opération aurait-elle été alors fabriquée à partir du sol au moyen d'un cercle très lumineux projetant son éclat en direction des nuages et ce, afin de simuler l’apparition du soleil. Les fulgurants rayons pourraient en fournir l'explication. Mais est-ce possible d'organiser une telle opération sur une surface du ciel très étendue visible au regard de 70 000 personnes ?

UN OVNI ?

Dans son livre, « Fatima, un ovni pas comme les autres » Gilles Pinon remet en cause l’interprétation surnaturelle. S'éloignant des polémiques religieuses, selon lui, la danse du soleil n’est autre qu’une manifestation extraterrestre. Il s'appuie sur les témoignages où il est fait mention d'une manière récurrente d'un disque plat plutôt que d'un globe. Comment des observateurs fortement imprégnés de religiosité évoquent-ils d'emblée un disque en mouvement, allant et venant, disparaissant ? Sauf à considérer certains doués d'une fiévreuse imagination, l'appellation est curieuse pour l'époque. Le soleil est pourtant décrit comme "un disque", "une plaque d’argent mat". Ni voilé, ni brouillé, il luit sans blesser la vue. En effet, personne ne s’est plaint d’avoir eu mal aux yeux après l’avoir pourtant fixé. Autre indice, les nuages qui couvraient le ciel donnent "l’impression de passer derrière le soleil". L’ensemble de ces descriptions suggère l’idée d’une projection lumineuse sur fond de nuages. Etait-elle le fait d'un aveuglement ou le participe-t-elle d'un autre phénomène ?

Gilles Pinon fait de Fatima l'archétype d'un événement ovnien, le premier à être répertorié bien avant l'observation de Kenneth Arnold, au dessus du mont Rainier en 1947. Danse du soleil, perturbations atmosphériques, souffle et nuée blanchâtre au sol, secouement des arbres, éclair, baisse de la lumière et de la température, coups de tonnerre, disque d'argent à manœuvres erratiques, changements de cap à angle aigu, rotation rapide sur lui-même, descente en feuille morte ou en zigzags, remontée à la verticale, accélérations brutales, arrêts sans freinage, illumination du paysage, tous éléments concordants qui caractériseraient la présence d'un ovni.

Tous les témoignages rapportés ce jour-là introduisent à l'idée d'une complexité telle qu'aucune réponse rationnelle ne puisse être apportée. C'est dans cette brèche que s'infiltre l'ufologue. Dans l'affaire de Fatima, il suppose plutôt qu'il ne tranche. Selon lui, il ne faut rien exclure. Les ovnis défient les lois de la physique. Pourquoi Fatima n'en porterait-elle pas la marque ?

LA POSITION ALAMBIQUEE DE L’EGLISE NE CONFORTE-T-ELLE PAS LA PISTE OVNIENNE ?

Si d'aventure Fatima avait été d'emblée présentée comme le premier phénomène ovnien, l'attaque des scientifiques aurait été alors sans borne. Ces derniers auraient fait usage de témoignages rationnels afin de le rendre inerte, voire ridicule. Lui conférer une dimension religieuse, c'était en revanche le sanctuariser, ce qui a été le cas. Comme il a été rapporté plus haut, la contestation du miracle a été faible. L'église pouvait mettre alors à profit tout le temps nécessaire pour comprendre le mystère. En apparence, il est d’ordre religieux. Cependant en absorbant le 3ème secret sur son propre destin, sa mort attendue en 1981, Jean Paul II n’a-t-il pas cherché à dérouter la mystérieuse danse du soleil de sa route initiale ? Si cette supposition pouvait être établie, les secrets pourraient révéler un phénomène exogène. Du coup, l'église aurait à répondre à des questions aux conséquences redoutables et incontrôlables. Comment intégrer un tel événement dans son arsenal dogmatique et l'historiographie religieuse ? Une dangereuse porte s'ouvrirait alors. Non seulement Fatima mais tous les miracles pourraient être revisités à l'aune de la thématique ovnienne. Tout l'édifice religieux se trouverait mis à mal.

La réponse a été apportée par Benoît XV en 2002, alors Préfet de la Congrégation de la foi. Ce dernier a décidé de ranger le vestige religieux à l'échelle d'un mouvement de piété. Mieux vaut diminuer le miracle plutôt que d'exposer l'église un jour à une remise en cause presque insurmontable. En même temps, le fait que Benoît XV ait été consacré Pape alors qu'il n'était pas le papabile plus souvent cité renforce le trouble. Comment mieux étouffer Fatima qu’en plaçant sur le trône de Saint Pierre l'homme lui contestant sa force miraculeuse ? Le tour est bien joué mais la vérité n'en sort pas grandie. Ce qui a été vu ce jour là défie l'entendement et la raison. Toute puissante à l'époque, l'église aurait bien pu instruire l'événement à sa manière jouant tour à tour la partition de la dévotion puis du déni. Placé sous scellés, le véritable secret de Fatima, aurait été ainsi délicatement confisqué, désormais enterré.



* Gilles Pinon, contre-amiral (cadre de réserve), est diplômé de l’Ecole navale et de l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées


J'ai trouvé d'autres documents sur Fatima ....... Wink mais ce ne sera pas pour ce soir

Bonne soirée à tous Razz

Kalinoux Very Happy
_________________
RGB - Serenity is not freedom from the storm but peace within the storm (Native American Proverb)


Dernière édition par Kalinoux le 21/05/2007 20:01:39; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/11/2006 23:00:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kalinoux
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 361
Localisation: Nantes
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 01/11/2006 23:09:57    Sujet du message: Fatima - site extraterrestre.ch Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Le texte ci-dessous provient du site :

http://www.lespapes.net/Le%20gros%20mensonge%20de%20Fatima.htm

Comme le bas de la page comporte la mention :

Citation:

Citation:
- free of copyrights -
Veuillez simplement citer la source de ces documents si vous les utilisez, Merci !!


Je recopie ici le texte complet

Citation:
Il y a un mensonge grotesque autour de ce qui s'est passé le 13 octobre 1917 à Fatima. Que la danse du soleil qui y fut décrite par une foule de plus de 50.000 personnes - donc un nombre énorme de témoins - n'était pas du tout un miracle ou une apparition divine, mais bel et bien l'apparition d'un engin lumineux, un engin spatial. De nombreuses personnes s'étaient assemblées à un endroit où trois petits bergers auraient vu la Vierge Marie apparaître auparavant. Et effectivement quelque chose d'insolite se produisit dans le ciel ce jour-là. Voulez-vous la description d'un témoin ? Celui-ci a rédigé son témoignage par écrit quelque jour après l'événement ; et ce témoin se nomme : Mr. José Proënça de Almeida Garrett, il était à l'époque, professeur de médecine à l'Université de Coimbra, voici son témoignage :

« II pleuvait encore, vers 13 heures, lorsque les trois enfants arrivèrent, à l’endroit où avaient eu lieu les apparitions. Vers 13h30 là où se trouvèrent les enfants, une colonne de fumée, déliée, ténue et bleutée, qui monta droit jusqu 'à deux mètres peut-être et s'évanouit à cette hauteur. Le phénomène se dissipa au bout de quelques secondes puis se reproduisit une deuxième fois, et une troisième fois. Il n'y avait pas de feu, puis vers 14h00 la foule dirigea le regard vers le ciel, en direction du Soleil qui avait rompu la dense couche de nuages, je me tournai vers cet "aimant" qui attirait tous les yeux et je pus le voir semblable à un disque au bord net et à l’arête vive, lumineux et brillant, mais sans fatigue pour les yeux. Il apparaissait comme un disque plat et poli, taillé de nacre d'une coquille. Il ne ressemblait pas non plus à un soleil contemplé à travers le brouillard, il n'y en avait pas à ce moment-là, car il n 'était ni obscurci, ni diffus, ni voilé, il se dessinait nettement avec un bord taillé en arête comme une planche à jeux. Ce disque nacré avait le vertige du mouvement [rotation sur soi-même]. Ce n'était pas simplement le scintillement d'un astre plein de vie, il tournait sur lui-même à une grande vitesse. De nouveau, on entendit une clameur de la foule, comme un grand cri d'angoisse, conservant la rapidité de sa rotation, le Soleil se détache du firmament, et, rouge sang, avance vers la Terre, menaçant de nous écraser sous le poids de son immense masse ignée. Ce furent des secondes terrifiantes. M'occupant de fixer ce Soleil, je remarquai que tout s'obscurcissait autour de moi. Je regardai ce qui était près, puis j'allongeai la vue jusqu'à l’extrême horizon, et je vis tout couleur d'améthyste. Les objets, le ciel et la couche atmosphérique avaient tous la même couleur. Un grand chêne violacé qui s'élevait devant moi, lançait sur le sol une ombre épaisse. A d'autres il incombe d'expliquer ceci. »

D'autres documents officiels de témoignages permettent d'affirmer que ce grand disque volant fut aperçu par des personnes se situant à 4 et 5 kilomètres de là et qui ne partageaient nullement les émotions et les attentes de la foule sur place à la Cova de Iria :

« Je regardais fixement l'astre, il me paraissait pâle et privé de son éblouissante clarté ; il semblait un globe de neige tournant sur lui-même. Puis tout à coup il parut descendre en zigzag, menaçant de tomber sur la terre. »

En analysant bien ces descriptions, on ne peut que convenir, en toute honnêteté intellectuelle, à l'abri de tout conditionnement religieux, qu'il s'agit ici d'un engin sous forme de disque, de soucoupe, de sphère, d'une forme discoïde, voir un peu ovoïde, évoluant d'une façon variable au-dessus de la foule, montrant toutes les caractéristiques de ce qu'on appelle de nos jours un OVNI, une soucoupe volante ! Il y a tout ce qu'il faut dans les descriptions : les changements de couleurs brusques donnant l'aspect d'une boule de feu, les effets lumineux rayonnants, une lumière non-éblouissante, une rotation à grande vitesse, le silence de l'engin (pas de bruits de moteurs), des apparitions et disparitions soudaines. Tout ceci est très caractéristique de tous les témoignages oculaires d'OVNIs contemporains. Que cela plaise ou non, c'est un fait. Et l'Eglise le sait, et à haut niveau dans les sociétés secrètes maçonniques on le sait aussi.

Alors, pourquoi donc cette obstination à cacher tout cela, à ne pas révéler ces choses qu'ils connaissent ? Pourquoi ? Pourquoi leur quête effrénée de pouvoir ? Pourquoi leur recherche incessante de richesse monétaire afin, pour certains courants maçonniques, de dominer le monde ? Qu'est-ce qui anime ces sociétés secrètes particulières où les choses tournent toujours autour de l'argent et du pouvoir ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui est devenu, à leurs yeux, plus important que la Vérité elle-même ? Et qu'est-ce qui a pu les motiver à un point tel qu'ils aillent à contre-courant de la Vérité ? Pour le Vatican, on peut aisément comprendre, il a depuis le début été bâti sur le mensonge et s'est développé dans le mensonge; il ne veut pas perdre son pouvoir, ce suprême pouvoir pour lequel il a toujours œuvré et qui est la véritable mission qu'il s'est donnée, son objectif de tous les temps... pour lui rien n'a changé. Mais, dans le cas de ces loges maçonniques particulières, on comprend moins pourquoi cette obstination entêtée ?

-Voir aussi le livre de Dr Joaquim Fernandes & Fina D'armada (ISBN 0-9735341-3-3)

New History Reveals the Truth About the Fátima Incident
Authors say Famed Apparitions in 1917 were Close Encounters with Alien Beings


VICTORIA, BC – The Fátima incident was an important event in the history of religion. In 1917, three little Portuguese shepherds – Jacinta, Francisco, and Lúcia – suddenly encountered the Virgin Mary, illuminated in the splendor of heavenly lights, who told the children three secrets about the fate of the Earth. The contacts were followed by an unexplained aerial phenomenon, called “The Miracle of the Sun,” in which the Sun was seen to dance in the sky by thousands of awestruck onlookers who flocked to Fátima.

The apparitions were presumed to be a case of divine intervention in human affairs, a sign from Heaven that the world war then raging in Europe should end. A shrine sprang up at Fátima that drew millions of believers, and a myth was invented that the secrets of Fátima would be revealed in the fullness of time – as a testament of faith in a secular age.

In Heavenly Lights (EcceNova Editions; July 2, 2005; $22.95), Portuguese historians Joaquim Fernandes and Fina d’ Armada tell the true story of the apparitions of Fátima. The first history of Fátima to be written by Portuguese historians based on the original documents, Heavenly Lights is the result of a 25-year odyssey by the authors in search of the actual facts of the Fátima case. Fernandes and d’ Armada began their investigation in 1978, when they were given access to secret archives held at the Sanctuary of Fátima.

The records of Sister Lúcia, kept at the archives since the incident, revealed that the children did not interact with an apparition of the Virgin Mary but with a hologram of an extraterrestrial projected on a beam of light from a spacecraft hovering high above them. The archives clearly showed that the entities encountered at Fátima were not deities from Heaven but rather alien beings visiting our planet from “elsewhere” in the vast Cosmos. This finding was supported by hundreds of other facts from the time of the apparitions. Fátima, the authors discovered, was the first major UFO case of the 20th century.

Heavenly Lights is certain to become a definitive history of the Fátima Incident of 1917. When it was first published in Portugal in 1995, entitled As Aparições de Fátima e o Fenómeno OVNI, the Jornal de Notícias, a leading Portuguese newspaper, heralded the work “a literary success without precedent in the field of Portuguese ufological studies.”

Now the whole world can know the truth about the apparitions of Fátima. This new translation by American journalists Andrew D. Basiago and Eva M. Thompson offers a powerful argument for both UFO researchers and religious scholars alike to re-examine the actual evidence that at last explains the enduring mystery of the Fátima incident.

About the Authors

Joaquim Fernandes, Ph.D, is Professor of History at the University Fernando Pessoa in Porto, Portugal. He directs the Multicultural Apparitions Research International Academic Network (Project MARIAN). His research interests include the history of science and the comparative anthropology of religion, with an emphasis on anomalistic phenomena.

Fina d’ Armada holds a Master’s degree in Women's Studies. She has written five books about the Fátima incident, all based on original documents held in the archives – three co-authored with Fernandes – and hundreds of articles. Her research interests include phenomenology, local history, the history of women, and the era of Portuguese discovery.

About the Book

Heavenly Lights: The Apparitions of Fátima and the UFO Phenomenon

By Joaquim Fernandes and Fina d’ Armada


Translated and Edited by Andrew D. Basiago and Eva M. Thompson

Foreword by Jacques F. Vallée

EcceNova Editions
Publication Date: July 2, 2005
Price: US $22.95, CAD $30.95, £14.99
ISBN: 0-9735341-3-3



Je vous souhaite une excellente nuit accompagnée de beaux rêves, la suite sera pour demain .....

Bye

Kalinoux Wink
_________________
RGB - Serenity is not freedom from the storm but peace within the storm (Native American Proverb)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/11/2017 20:25:06    Sujet du message: Fatima - site extraterrestre.ch

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Enquêtes du form sur des mystères inexpliqués -> Les événements de Fatima
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylMatriX theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design