Le Cercle des ufologues Index du Forum

Le Cercle des ufologues
Forum d'études du phénomène ufologique
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Les Drones

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Science -> Technologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 11/05/2007 22:44:08    Sujet du message: Les Drones Répondre en citant

poste en construction


Les drones


Les avions sans pilote ,une surveillance accrue du domaine civil et militaires, de l’inspection de chantier, au contrôle d’installation,les drôles prennent petit à petit une place importante dans nos sociétés.

Les cas de méprise entre ovni (objets volants non identifiès ) et drones vont être de plus en plus fréquentes et les explications concernant certains ovnis vont trouver des les explications toutes faites, pour ne pas tomber dans les travers d’un rationalisme borné il faut mieux comprendre et étudier les possibilités et les champs d’applications des drones, pour avancer de façon éclairée.

Les différents types de drône dans le monde

Selon des estimations américaines, quelque 32 pays développeraient ou construiraient actuellement en série plus de 250 modèles de drones différents, 80 de ceux-ci étant exploités par 41 nations, essentiellement dans le domaine militaire.
La production et le développement des drones sont largement dominés par l'industrie américaine, mais plusieurs pays se sont lancés avec succès dans la compétition, en particulier Israël, qui possède une longue expérience, grâce au fait que son espace aérien n'est contrôlé que par les militaires, et la France.

Etats-Unis

Très tôt, la défense américaine a été convaincue que les drones pourraient contribuer à accroître sa supériorité stratégique. L'armée de l'air (US Air Force ou USAF) élabore en conséquence une doctrine d'emploi spécifique pouvant s'appuyer sur un important programme d'équipement. Elle analyse une nouvelle tactique de puissance aérienne grâce aux systèmes de drones de combat dont elle envisage l'intégration dans ses forces à l'horizon 2015. Ces systèmes seraient consacrés en priorité à des missions de reconnaissance, à la suppression des défenses aériennes ennemies, puis à des opérations de frappe par tout temps.
Plusieurs programmes de démonstrateurs d'UCAV réunissent en ce sens la DARPA (Defence, Advanced Research Projects Agency), l'US Air Force et l'US Navy qui se sont regroupées en octobre 2003 sous le sigle «Joint Unmanned Combat Air System» (J-UCAS) afin de faire converger des spécifications jusqu'alors assez différentes. Après une première étape réalisée par des modèles réduits ( X-45A de Boeing et X-47A de Northrop Grumman), un programme de démonstration baptisé Block 2 doit se poursuivre avec des véhicules de plus grandes dimensions. Le but est, entre autres, d'examiner la capacité des drones de communiquer entre eux (afin de mener des missions coordonnées), d'effectuer le largage d'une bombe à guidage GPS, de faire l'objet de reprogrammation de mission en cours de vol, ainsi que d'un transfert de contrôle de la mission, d'un opérateur vers un autre, distant du premier.

X-47A
© Northrop Grumman


La démonstration des véritables capacités opérationnelles seront les objectifs des deux nouveaux démonstrateurs en cours de développement chez les deux mêmes constructeurs, respectivement le X-45C et le X-47B, cette fois de masse et de dimensions comparables à celles d'avions de combat (Le X-45C de Boeing aura une envergure de 15 m et une masse au décollage de 16 570 Kg, dont 2040 Kg de charge utile). Selon les spécifications communes du J-UCAS, ces appareils devront avoir un rayon d'action maximal supérieur à 2000 km, une vitesse de croisière de Mach 0,85, à une altitude supérieure à 10500 m, et emporter deux bombes de 1 tonne en soute

X-45A © Boeing

Le programme de démonstration devrait aboutir en 2007 ; il sera suivi d'une phase d'évaluation opérationnelle qui se poursuivra pendant deux ans.
Il semble ainsi qu'aux États-Unis, la place des UCAVs dans l'ensemble des systèmes d'armes, le choix de leurs missions prioritaires et surtout les coûts d'acquisition et de possession, feront l'objet d'études et de discussions pendant plusieurs années, avant une décision de lancement d'un programme opérationnel.
Plusieurs autres programmes d'évaluation ou de démonstration de drones sont en cours (au total, une douzaine), comme par exemple le BAMS (Broad Area Maritime Surveillance) lancé par l'US Navy pour 2 Md$, en complément du futur avion multi-mission MMA (devant remplacer le P-3C Orion), pour la surveillance, l'appui tactique et le relais de communications (parmi les candidats figure le Predator B de Lockheed Martin), ou l'UCARE, programme de drones de combat à voilure tournante, dotés de missiles et de roquettes

Two Global Hawk UAV's in their hangar.

Plus d’information sur le sujet en Anglais BAMS (Broad Area Maritime Surveillance)


les Lockheed D-21B ( version du SR71 sans pilote de 1965 à 1971)

AQM-34 Firebee tiré C-130 dans les air et reconnaît un itinéraire fixé d'avance et avant qu'elle n'atterrisse utilise son parachute pour être réemployée sans pilote de 1965 à 1971. Des versions plus modernes disposent d'une caméra infrarouge et d'un Doppler-radar, la flexibilité d'application a augmenté sensiblement.

Le premier UCAV commencé opérationnellement (Unmanned Combat Aerial Vehicle) était un développement ultérieur des RQ-1 Predator efficaces. Comme armement AGM-114 Hellfire très facile a toutefois efficace le missile été choisi qui est installé avec succès depuis beaucoup de années des hélicoptères. La grande attention était accordée le premier engagement connu ce MQ-1 Predator armé au Yémen. L'attaque a visé un Al dirigeant des Quaida-Terroristen et tué elle dans sa voiture en marche.
Les avantages pouvaient être prouvés par ceux-ci et d'autres engagements réussis, à UAV armé. Si Predator relativement les peu de disponibles sont utilisés plutôt pour l'attaque limitée sur des objectifs fixés d'avance, les UCAS reinrassigen futurs (Unmanned Combat Aerial de système) doivent agir principalement contre des positions de défense aériennes hostiles. En plus les deux entreprises de développement Boeing concurrentes placent Grumman le X-54A et les Northrop avec le X-47B sur des discrétion-technologies, un bar manoeuvrer extrême et des bombes de précision.[i]

http://www.navy.mil/management/videodb/player/video.aspx?id=6698

En Europe

L'Europe s'est ralliée tardivement au concept des drones, tant dans la réalisation des plates formes non pilotées que dans l'élaboration d'une doctrine d'emploi, hormis quelques engins tactiques utilisés par les armées de terre.
Ainsi, il n'existe pas encore de véritable politique européenne en matière de drones, en dehors de quelques programmes de recherche très amont. En revanche, des accords ponctuels ont été passés à plusieurs reprises entre pays, de leur propre initiative. Par exemple, le premier accord de coopération, préfigurant le futur programme Euromale a été signé fin 2003 entre la France et les Pays-Bas sur les études de faisabilité d'un drone MALE. Inscrit dans le cadre de la PESD (Politique Européenne de Sécurité et de Défense), cet accord était dès le départ, ouvert à d'autres pays européens...

[i] Démonstrateur Petit Duc
© Dassault Aviation

D'autres projets industriels, à retombées européennes, ont vu le jour depuis, tels l' EuroHawk (un Global Hawk américain doté d'une charge utile européenne à vocation d'écoute à longue distance qui réunit la France et l'Allemagne), et l'UCAV français, piloté par la France, qui associe celle-ci avec la Suède et la Grèce.
Les possibilités de coopération des états européens sur les programmes futurs sont traitées par le sous-groupe «système de combat aérien futur européen» (SCAFE), les plates formes, vecteurs pilotés et UCAV étant inscrits dans le périmètre de l'étude.
Une nouvelle initiative a été prise dans le cadre du «Security Framework». Naturellement orientée sur l'utilisation des drones pour développer la sécurité en Europe, elle prévoit plusieurs projets, pour un total de 15 M€.
On doit noter au Royaume-Uni, le programme de drones de renseignement militaire Watchkeeper – le plus important envisagé à ce jour en Europe (1,2 Md€) – dont la maîtrise d'œuvre a été confiée à Thales, placée à la tête d'un consortium international réunissant six entreprises. Ce programme s'appuie sur les drones Hermes 450 et 180 d'Elbit, rebaptisés WK 450 et WK 180.
Du côté de la recherche, le 5 ème PCRD – Programme Cadre de Recherche et Développement (1998 – 2002) a été très ouvert au sujet des drones. Plusieurs projets d'études, impliquant fortement l'Onera, ont été lancés tels que :
• CAPECON (Civil UAV Applications & Economic Effectivity of Potential Configuration Solutions), cherchant à identifier les applications civiles potentielles des drones, en y associant respectivement la configuration nécessaire, la charge utile et le coût.
• USICO (Unmanned Aerial Vehicle Safety Issues for Civil Operations), pour la certification des drones aux plans de la navigabilité et de leur utilisation opérationnelle, incluant leur intégration dans la circulation aérienne.
• UAV-Net (Unmanned Aerial Vehicle Network), visant à élaborer un réseau thématique européen permettant l'échange et la diffusion de la connaissance relative aux technologies des drones.
Ces programmes de recherche, dont les résultats sont maintenant disponibles, ont permis de faire avancer considérablement certains sujets vitaux pour l'avenir des drones.
En revanche, le 6ème PCRD (2002 – 2006) n'a rien prévu dans le domaine des drones, ce qui pourrait refléter un manque profond de conviction de la part de certains décisionnaires politiques.
En France
Dans ce contexte, la France représentait, à mi-2004, le quart de l'ensemble des investissements européens dans le domaine des drones. Malgré un budget «drones» en forte croissance (multiplication par 10 en 10 ans), il ne correspondra, à l'horizon 2010, qu'à moins de 1% du budget total d'équipement militaire.
A cette même date, les Américains, dont le financement du Département de la Défense pour le développement, l'achat et l'utilisation des drones prévoit d'être, lui aussi, multiplié par 10 en dix ans, dépenseront 16 fois plus que nous ! (en 2010, ce budget dépassera 3 milliards de dollars).
La prise de conscience de la révolution majeure que représente l'introduction progressive des drones dans les systèmes opérationnels de défense s'est concrétisée en France par la création de deux groupes de travail UAV / UCAV, d'une part au sein du Conseil Général de l'Armement, d'autre part sous l'égide du Conseil Scientifique de la Défense, dont les mandats visent à mettre en perspective le calendrier des besoins et des évolutions, et à préconiser les actions à entreprendre.
C'est l'armée de terre qui a perçu la première l'intérêt des drones avec l'utilisation opérationnelle dès 1993 des drones tactiques CL-289 (Canadair/EADS) puis Crécerelle (Sagem) en 1995, ce qui lui a permis d'acquérir une certaine expérience pratique, avant d'entrer dans une démarche plus volontariste de se forger une véritable culture "drone".

SDTI prêts au départ (France)



Le FanCopter allemand est déjà capable par sa construction avec deux rotors communs de tels engagements. Ces tentatives conduit aussi à la minimisation des avions à un besoin en développement constant des sondes et à un équipement de communication.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 11/05/2007 22:44:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kalinoux
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 361
Localisation: Nantes
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 25/06/2007 20:16:27    Sujet du message: Les Drones Répondre en citant

Bonjour Plusthon,

Alors, grâce à notre partenaire américain

Arrow Ufodbase

J'ai trouvé à ce lien Arrow Robots



Je trouve qu'elle nous donne une "petite idée" des "drônes terriens" .... Après KorsKan qui nous a montré ce qu'on pouvait faire par la pensée, nul doute qu'il nous faut être très prudents dans les analyses de photos/vidéos.

On doit ces "prouesses" à Arrow Boston_Dynamics

Merci MrGray Wink

Kalinoux Respect
_________________
RGB - Serenity is not freedom from the storm but peace within the storm (Native American Proverb)
Revenir en haut
Kalinoux
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 361
Localisation: Nantes
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 12/07/2007 15:08:15    Sujet du message: Les Drones Répondre en citant

Bonjour à tous,

Voici une autre vidéo qui montre ce que l'on sait faire faire à des robots aujourd'hui



Et oui, çà n'arrête pas Shocked

Bonne journée à tous,

Kalinoux Respect
_________________
RGB - Serenity is not freedom from the storm but peace within the storm (Native American Proverb)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/11/2017 07:32:08    Sujet du message: Les Drones

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Science -> Technologie
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylMatriX theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design