Le Cercle des ufologues Index du Forum

Le Cercle des ufologues
Forum d'études du phénomène ufologique
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Liaisons inter-planétaires:Les remorqueurs de l'espace.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Science -> Technologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mantel.
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/11/2006 18:11:24    Sujet du message: Liaisons inter-planétaires:Les remorqueurs de l'espace. Répondre en citant

.










LES REMORQUEURS DE L’ESPACE.

(Dossier personnel paru dans UFO.CREPS.N°28.)
....................................................................














Au cours de ce siècle, les prévisions de l’exploitation industrielle des ressources de notre Lune, aussi bien minérales que gazeuses, devraient permettre d’ouvrir à l’humanité la route spatiale de la conquête de Mars….
En effet, une liaison plus courte dans la durée, permettrait de ne pas dépasser les capacités physiques des astronautes. La durée d’un séjour de trois mois en apesanteur semble raisonnable pour ne pas entamer l’intégrité physique des voyageurs du cosmos.
Les projets de «terraforming » de Mars seraient alors plus réalistes et ouvriraient de nouvelles perspectives à l’humanité.

Contrairement à notre satellite, Mars est une planète qui possède une certaine atmosphère :
« Le défi sera de créer les conditions pour la survie et l’expansion de la vie. La terraformation de Mars produira des technologies rendant possible l’amélioration de notre planète TERRE ».
Ainsi s’exprime MARSHA FRIEDMAN, spécialiste spatial du « 21 Th Century Science And Technologie ».
____________________________________________











Pour organiser la conquête spatiale, il sera obligatoire de structurer l’industrie spatiale par des normes internationales.
Chaque pays élabore ses propres outils et il sera très difficile de réaliser une structure civile internationale compétente, qui sera capable de fédérer les recherches des différents prétendants à l’Espace.
Comment demander à la Chine, à l’Inde, de se grouper avec le Japon et la Russie ?...
Déjà, en Europe, nous discutons depuis plus de dix ans pour réaliser un véhicule habité…
La navette « Hermès » aurait dû voir le jour depuis longtemps et les liaisons avec la station spatiale internationale devraient être à notre époque des plus régulières.

La Chine, dont la technologie est très inspirée de celle des Russes, a défini une conquête spatiale indépendante.
Ses objectifs lunaires sont encore bien lointains.
Une coopération Europe Russie semblerait logiquement se dessiner.
Qui sera capable de fédérer les candidats ?
Les Américains font la course en tête et visent une exploration « possible » de Mars dans les quinze prochaines années.
Tous ces balbutiements nous amènent à nous poser des questions sur le futur de l’I.S.S….
____________










La lune, de par sa faible gravité, semble capter l’attention des différentes industries spatiales. Afin de l’utiliser comme futurs terrains d’entraînements et bases de lancements vers la planète Mars. Il ne semble donc pas que les différents partenaires soient capables actuellement de regrouper leurs efforts pour coordonner la recherche et les financements que réclamerait une telle entreprise.
Il faudrait donc structurer et normaliser la recherche, afin de créer des ensembles interchangeables qui faciliteraient le processus de conquête.
Tel le système AIRBUS, il serait souhaitable que chaque « groupement spatial » se spécialise dans l’étude et la conception d’un élément unique dont il assurerait la mise au point et le transfert en orbite.
C’est uniquement par cette sorte de relation internationale que l’on pourra donner une puissante impulsion industrielle, qui ouvrira à notre humanité les portes de la conquête spatiale du futur.

L’assemblage final des éléments, serait coordonné par un organisme international qui en aurait établi les règles et en aurait ainsi normalisé les processus.
La vraie conquête de Mars devrait être un objectif des populations terrestres. Ses retombées technologiques seraient un moteur puissant au développement industriel et social de notre civilisation.

Mais, le blocage actuel de la conquête spatiale est surtout basé sur la durée des missions.
Se rendre sur Mars en deux ou trois mois serait beaucoup plus compatible avec la résistance morale et physique de nos astronautes. Ceux-ci se devant d’être en pleine possession de leurs capacités lors de l’atterrissage sur cette nouvelle planète a explorer.
Les moyens de transferts interplanétaires que nous possédons actuellement sont beaucoup trop lents pour permettre de satisfaire à cette condition.
Même si les robots doivent être un complément judicieux et une aide à l’accomplissement d’une telle mission….
Il est donc nécessaire d’envisager une évolution dans les mentalités et l’utilisation de nouvelles méthodes.

_________________________












Actuellement, il existe plusieurs axes de recherche pour s’affranchir de la propulsion actuelle,considérée comme trop peu énergétique sur de trés longues distances :

I – «LES MOTEURS IONIQUES»
(DEEP SPACE ONE) qui sont très économiques mais qui n’apportent pas un gain de temps suffisant pour accomplir une mission sur Mars. Ils seront plutôt réservés à la propulsion de sondes cosmiques sur de très longues périodes.

II – « LES MOTEURS A PLASMA » ou Nucléoélectriques, (NTE) qui semblent être actuellement la solution du futur, devraient être assemblés en orbite pour des raisons de sécurité.
En effet, leur alimentation électrique fournie par un réacteur nucléaire semble actuellement faire l’unanimité parmi nos scientifiques de pointe.

III – Reste « LE MOTEUR NUCLEOTHERMIQUE.
(NTM) proprement dit, dont la recherche semble ne jamais avoir été abandonné depuis les années 50 aussi bien par les laboratoires Américains que par les chercheurs des pays de l’Union Soviétique.
C’est donc celui qui semblerait être le plus a maturité……. !!













_______________________

LES NUCLEOELECTRIQUES.
________________________

La proposition du NASA GLENN RESCHARCH CENTER, dont l’équipe de recherche est dirigée par l’astronaute Chang DIAZ et basée sur le projet VASIMIR (Variable Spécific Impulse Magneto Plasma Réactor.).
Il s’agit de transformer l’hydrogène liquide en plasma par un passage dans trois chambres de détente successives.
L’hydrogène passant de l’état liquide par chauffage sous micro-ondes et expulsion à l’état plasmique.
Cette solution aurait l’avantage de ne demander qu’un seul carburant : l’hydrogène dont la mise en orbite tant lunaire (eau des Pôles Sélènes) que terrestre serait assez facilement réalisable dans un délai très court…..

LES NUCLEOTHERMIQUES.

_______________________


L’autre type de réacteur qui semble avoir la préférence actuelle des chercheurs serait celle proposé par une autre équipe de la NASA.Celle de Stanley BOROWSKI et d’ un laboratoire de la société Plus Ultra Technologies.
Le concept Bimodal Mitee – B, permettrait de produire une propulsion tout en fournissant un apport électrique pour toute l’instrumentation de bord et la survie de l’équipage.
Ce concept est basé sur la récupération d’énergie électrique par un système de refroidissement branché sur le réacteur. Cela permet donc d’obtenir une alimentation en énergie pour la totalité de la mission.

(Voir croquis )











________________________

LE REMORQUEUR SPATIAL
________________________

Le trajet Lune-Mars serait donc considéré comme obligatoire pour la future conquête, à la façon d’un circuit quasi en continu. Il sera donc souhaitable que cette liaison soit assurée par une sorte de « Remorqueur permanent » assurant des transferts rapides et réguliers. Cela permettra alors d’utiliser un propulseur nucléaire de dernière génération assurant un transfert en moins de trois mois et en toute sécurité.
Cette réalisation serait le but des études actuelles et ne demanderait aucune technologie supplémentaire.
En effet, l’équipe de BOROWSKY a conçu un réacteur nucléaire dont le flux d’hydrogène supersonique de propulsion serait renforcé par un apport supplémentaire d’oxygène liquide (LOX) dans la chambre de combustion.
(Un peu à la manière d’une « post combustion » sur les réacteurs d’avion de chasse actuels.

Ce puissant moteur nucléaire installé sur un véhicule de servitude, serait approvisionné par une logistique de citernes d’hydrogène et d’oxygène liquide d’origine lunaire.
Le remorqueur resterait donc toujours en orbite et prendrait en charge le véhicule d’exploration martienne pour le mener sur une orbite d’attente autour de Mars. Cela présenterait l’avantage d’un système de transfert, comparable à de véritables « autobus de l’espace ». Le véhicule d’exploration Martienne et son équipage de relève récupéreraient alors, le remorqueur permanent sur l’orbite lunaire.

Nota : L’inconvénient majeur du système est d’obliger le transfert en orbite de deux gaz liquéfiés (Hydrogène et Oxygène liquide.)

La jonction étant effectuée, l’ensemble accélère et rejoint l’orbite d’attente Martienne en moins de trois mois !!! La manœuvre inverse étant réalisée pour le même véhicule au retour vers la Lune, transportant a ce moment la, l’équipe relevée.
Ce système aurait l’avantage de ne plus obliger les transferts de carburant/comburant de nos fusées classiques et ouvrirait à la conquête Martienne, une capacité d’exploration encore inimaginable il y a seulement deux ans…. !

EN CONCLUSION :

Extraire l’hydrogène et l’oxygène lunaire à partir de l’eau des pôles de la lune devrait donc être l’objet d’une réalisation immédiate et nécessaire avant d’entreprendre toute exploration humaine de la planète Mars.
Le conditionnement liquide de ces gaz produits « in situ » devra donc être normalisé en containeurs et placé sur des orbites lunaires afin d’être toujours en position afin de recharger les remorqueurs spatiaux.
Les liaisons seraient donc basées sur un trajet Lune-Mars que les astronautes emprunteraient tous les trois mois.
Une combinaison des rotations ouvrirait alors l’exploration de Mars dans un premier temps à des équipes de prospections, qui auraient la possibilité de séjourner sur la planète Rouge pendant des périodes de trois, six ou neuf mois.

A partir de cette modeste analyse, nous pouvons dès lors très bien concevoir que ces fameuses liaisons planétaires ne doivent plus poser de problèmes à des civilisations galactiques, qui posséderaient, elles, une avancée technologique très supérieure à la nôtre.

L’humour girondin qui nous étreint, nous poussera à faire la remarque suivante :

Le Paradoxe de FERMI a donc, semble t’il, un léger goût de bouchon… !! ……………..



PARAMETRES DE LA PROPULSION SPATIALE:




CYCLE DE BRAYTON:





NOUVELLE GENERATION DE FUSEES NUCLEOTHERMIQUES:






TRIPLE MODE DE BOROWSKI:





EXEMPLE DE PROTOTYPES:





Divers projets sont actuellement étudiés par la NASA.
Exemples de scenarii pour aller/retour en utilisant ces fameux "remorqueurs spatiaux":





Il faudrait donc dés 2006,commencer à utiliser cette technologie de demain...!!


J.P. .2005.



A+JP. Wink
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/11/2006 18:11:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anonymous
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/12/2006 19:14:37    Sujet du message: Liaisons inter-planétaires:Les remorqueurs de l'espace. Répondre en citant

...




Un bon reportage sur le travail des cosmonautes:


EN IMAGES:





















A lire...


A+JP.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/06/2017 16:18:57    Sujet du message: Liaisons inter-planétaires:Les remorqueurs de l'espace.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Science -> Technologie
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylMatriX theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design