Le Cercle des ufologues Index du Forum

Le Cercle des ufologues
Forum d'études du phénomène ufologique
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Michel Musolino - le 3ième secret de Fatima

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Enquêtes du form sur des mystères inexpliqués -> Les événements de Fatima
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kalinoux
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 361
Localisation: Nantes
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 12/11/2006 19:58:31    Sujet du message: Michel Musolino - le 3ième secret de Fatima Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Le livre de Michel Musolino : " Le 3ième secret de Fatima" révèle beaucoup d'informations autour des événements de Fatima. Il n'aborde pas du tout le sujet sous l'angle ufologique, mais sous l'angle historique et religieux. Cela dit, ce livre permet de découvrir pas mal d'informations sur l'enchainement des événements et sur le comportement des différents évêques et papes que la pauvre Lucia a du supporter Sad Sad

********************



Cà c'est pour l'anecdote historique :

Code:
« Incipit »

En 1158, en plein milieu d’une guerre qui dura 3 siècles, une bataille a lieu entre les armées chrétiennes et musulmanes, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Lisbonne.
Pendant la bataille, un chevalier chrétien, don Gonçal Hermingues, comte d’Ourém, surnommé le « Mange Maures », sauve une jeune fille musulmane et en tombe amoureux. Il veut l’épouser  mais cela est impossible. C’est grâce à l’accord du roi, impressionné par sa bravoure, que le comte peut épouser la jeune fille, mais à condition qu’elle se convertisse. Malheureusement, celle qui était devenue chrétienne sous le nom d’Oureana meurt peu de temps après. Brisé par la peine, le compte d’Ourém se fait moine. La légende veut qu’avant de mourir il ait ordonné que le lieu de sépulture de sa femme prenne son prénom d’origine : Fatima.


« Nous sommes montés avec nos troupeaux presque jusqu’à la cime de la colline. A nos pieds se trouvait un grand terrain planté d’arbres qui s’étendait jusqu’à la plaine. Vers l’heure de midi, nous mangeâmes notre repas. Après cela j’invitai mes compagnes à réciter avec moi le chapelet, ce qu’elles firent avec plaisir. Nous avions à peine commencé que, devant nos yeux, nous vîmes, comme suspendue dans l’air au-dessus des arbres, une figure semblable à une statue de neige que les rayons du soleil rendaient un peu transparente »

C’est ainsi que Lucia dos Santos, 8 ans, décrit sa première apparition en 1915.

En 1916 les apparitions se répèteront 3 fois mais ce n’était encore que des visions préparatoires à celles de 1917. Après les apparitions de 1917, deux des enfants moururent : Fransisco en 1919 et Jacinta en 1920. Avant de mourir ils auraient eu de nouvelles visions : les visions de Jacinta concernaient la guerre d’Espagne et la seconde guerre mondiale.

Quant à Lucia, elle aurait également eut de nouvelles visions en 1925. Lucia est selon l’auteur « isolée mais jamais seule ». De nombreux hommes d’église vont s’intéresser à cette jeune fille mais un deviendra un quasi mentor pour elle : L’évêque de Leiria, José Alves Correia da Silva. Certains historiens qui se sont intéressés à Fatima le considèrent comme principal responsable du glissement de l’histoire d’un Fatima I à un Fatima II. C’est en tout cas la position du jésuite Edouard Dhanis qui a déclaré « Sans mettre en cause sa sincérité, on peut juger prudent de ne s’appuyer qu’avec circonspection sur les écrits de sœur Lucia »

C’est en 1921 que Da Silva rencontre Lucia et décide de l’isoler. Littéralement arrachée à son foyer elle se retrouve à l’Asilo de Vilar, chez les sœurs Sainte-Dorothée. On lui a interdit de donner son village d’origine, son nom. On lui interdit d’aller en promenade avec les autres et si elle étudie, elle n’est jamais présentée aux examens. Cette sévérité à son égard ira même jusqu’à l’interdiction de revoir sa mère avant qu’elle ne meure de même que l’interdiction de lui parler au téléphone.

Da Silva était insatiable en terme d’informations et c’est ainsi que Lucia a été amenée à écrire plusieurs mémoires, parfois centrés sur elle, sur son cousin, sa cousine ….. Mais le 3ième secret n’était toujours pas révélé. En 1943, Lucia est tombée gravement malade d’une pleurésie et l’évêque la pressa de mettre ce troisième secret par écrit de peur qu’elle ne l’emporte avec elle dans sa tombe. Lucia exige un ordre écrit de sa part et malgré cela elle n’arrive pas à le mettre par écrit.

Il faudra une nouvelle apparition le 2 janvier 1944 pour qu’elle consente à le mettre par écrit, mais l’apparition demanda à ce que le secret ne soit pas révélé avant 1960. Le lendemain, Lucia rédige le secret et le 17 juin 1944 il est remis à l’évêque qui ne le lira pas malgré l’autorisation de Lucia. Ce n’est qu’en 1955 que le cardinal Ottaviani est envoyé au couvent de Coimbra pour interroger Lucia sur le 3ième secret, le transfert suivra. Quelques temps avant, l’évêque Jean Venancio regarde l’enveloppe en transparence à l’aide d’une lampe : elle contient une feuille simple d’environ 25 lignes.
En avril 1957, le 3ième secret est remis aux archives secrètes du Vatican, l’enveloppe est placée dans un coffre-fort. Le 4 décembre 1957, Da Silva meurt, le 3ième secret est désormais sous l’autorité exclusive du pape.

En 1960, contrairement à l’attente générale, le 3ième secret n’est pas révélé. Lucia est mise au secret. Personne ne peut lui parler sauf autorisation du pape. Et ce n’est pas tout, même après sa mort le 13 février 2005, elle reste sous surveillance. Le cardinal Ratzinger a fait mettre sa cellule sous scellés avant d’en confier le passage au peigne fin à des théologiens de confiance.

........... @ suivre

Kalinoux
_________________
RGB - Serenity is not freedom from the storm but peace within the storm (Native American Proverb)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/11/2006 19:58:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 22/01/2008 14:17:57    Sujet du message: Michel Musolino - le 3ième secret de Fatima Répondre en citant

le 3 secret  publié par le vatican

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfa…




Mais le texte à eu une étude graphologique

et les écrits ne seraient pas de Sœur Lucie
http://www.virgo-maria.org/D-3eme_secret_de_Fatima/graphologie/etude_grapho…
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/img/Fotog-tr.gif
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/07/2017 12:51:57    Sujet du message: Michel Musolino - le 3ième secret de Fatima

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Enquêtes du form sur des mystères inexpliqués -> Les événements de Fatima
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylMatriX theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design