Le Cercle des ufologues Index du Forum

Le Cercle des ufologues
Forum d'études du phénomène ufologique
 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer

Les secrets de l'hypnose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Science -> Sciences humaines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:04:49    Sujet du message: Les secrets de l'hypnose Répondre en citant

Bonjour à tous

L'hypnose sujet contreveré à tord ou à raison ?

très mal connu, vite démonter par ses détracteurs pour des divers raisons étiques,social ,médical ou sinonime de magie pour les autres quand est-il exactement.

    Comment l’hypnose agit-elle ?


    Vous avez certainement entendu parler de l’hypnose, cet état de sommeil éveillé, dans lequel la personne semble totalement influençable. Mais comment fonctionne cette méthode ? Dans quels cas peut-on y avoir recours ?]




    Au départ, l’hypnose est une méthode mise au point en psychiatrie. En court-circuitant les processus mentaux, elle permet théoriquement d’atteindre plus facilement l’inconscient. Cela peut permettre de faire ressurgir certains problèmes ou traumatismes liés à l’enfance. Mais comment cela fonctionne-t-il ?





    Quelles sont les différentes techniques d’hypnose ?



    Il existe deux écoles complémentaires. La première, traditionnelle est basée sur la suggestion. La personne face à l’hypnotiseur subit des injonctions verbales, visuelles et corporelles. Pratiquée jusqu’à Freud, cette technique part du postulat suivant : si l’on suggère à un patient de guérir, il peut guérir. Aujourd’hui encore, les hypnotiseurs de spectacle qui s’amusent à endormir une salle entière, relèvent de cette école




    La deuxième, l’hypnose Ericksonienne, sollicite la participation active du patient. Il s’agit plus d’un état de profonde relaxation, pendant lequel le patient va pouvoir s’exprimer librement. Le thérapeute utilise des métaphores, c’est-à-dire un langage symbolique, pour guider l’inconscient du sujet et l’amener à trouver lui-même les solutions à ses problèmes.


Dernière édition par Plusthon le 02/09/2006 19:47:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 02/09/2006 15:04:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:17:02    Sujet du message: L’hypnose est un état modifié de conscience Répondre en citant

L’hypnose est un état modifié de conscience

L’hypnose est un état modifié de conscience différente de l’état de veille ou de l’état de sommeil. L’état d’hypnose peut se comparer à un rêve, que l’on pourrait faire éveiller et qui permet une interaction entre le mental et le corps.

Il s’agit d’un état que chacun utilise naturellement, par exemple en étant "absorbé " par une lecture (on ne voit pas le temps passer) ou un bon film. Cet état peut se produire spontanément ou avec l’aide d’un thérapeute.

L’état hypnotique correspond à un état de concentration où la personne garde la maîtrise de soi, elle reste en relation avec le thérapeute alors que ses perceptions peuvent être différentes de l’état de veille.

C’est un état normal que le thérapeute utilise. Tout le monde a cette faculté naturelle : chacun peut donc bénéficier des bienfaits de l’hypnose. L’hypnose est utilisée en thérapie, en coaching, en gestion des émotions, en gestion du stress, lors d’apprentissages et en préparation mentale....


Citation:
Douleurs : Pendant l’état hypnotique, la production d’endorphines est à son maximum. Or ce sont de véritables antalgiques naturels, qui peuvent permettre de diminuer les doses de médicaments en cas de mal de dos, de migraines, etc ;
Arrêt du tabac : L’hypnose tente d'agir sur la dépendance psychologique et d'y substituer d'autres comportements. Le praticien va essayer de susciter les suggestions les plus fortes, par exemple l'association tabac-nausées ;


donc :Quand vous vous cassez une jambe, vous allez à l'hôpital, on vous plâtre en attendant que les os se ressoudent, mais on ne cherche pas à analyser et connaître tous les tenants et les aboutissants de ce qui a provoqué la fracture, on se contente de "réparer".

Et bien l'hypnose, c'est un peu pareil.

Citation:
Stress : En premier lieu, l’hypnose, proche de la relaxation, diminue rapidement l’impact des agents stressants. Ensuite, l’état hypnotique, peut permettre de trouver le seuil adéquat de stimulation/excitation du bon stress, afin que celui-ci redevienne utile.


Y a-t-il un danger ?


Citation:
Auréolée d’un certain mystère, l’hypnose évoque à tort une sorte de pouvoir occulte de celui qui l’utilise. Ne vous inquiétez pas, son influence sur votre inconscient n’est pas toute puissante. Il y a des "sécurités" dans notre cerveau qui nous empêchent de faire quelque chose de contraire à nos valeurs. Si vous vous mettez à faire un strip-tease commandé par un hypnotiseur de foire, ce n’est pas qu’il vous contrôle, mais plutôt que vous possédez quelques pulsions exhibitionnistes !


Moi personnellement, je dairais prudence l'hypnose n'est qu'un outil et l'outil associer à d'autre outil peut devenir très dangereux.

De plus tout le monde n'est pas hypnotisable et on ne sait pas pourquoi

Donc une pratique réservée à des thérapeutes avertis

un lien pour la douleur
http://www.adrenaline112.org/hypnose/doul/doulceph2.html

pour en savoir plus
http://www.hypnose.fr/dossiers_hypnose_psychanalyse.htm

La transe hypnotique
http://perso.orange.fr/jean-charles.bettan/hypnose/h04transe.html
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:19:18    Sujet du message: EMDR : la nouvelle hypnose ! Répondre en citant

EMDR : la nouvelle hypnose !


l'hypnose est un processus basé sur la relaxation et la persuasion l'objectif étant de placer la concentration sur un point donné et retrouver et fleureter avec le sommeil paradoxal
la respiration y aide (il faut abaisser sa respiration)
les yeux (quand on rentre en phase de sommeil les yeux rentrent dans une danse dite de déprogrammation technique utilisée pour les choque traumatique emdr)
Pour arriver à produire des ondes alpha


Citation:
L'EMDR arrive en France, popularisée par le psychiatre David Servan-Schreiber dans son best seller "Guérir", cette pratique est une sorte d'hypnose revue est corrigée. Par des mouvements oculaires, on "reprogramme" le cerveau pour effacer les traumatismes. Tous les détails sur une technique surprenante…

Comment ça marche ?
En clair, de quoi s'agit-il ? Cette méthode ressemble à une sorte d'hypnose : en faisant suivre un pointeur à une personne, on lui fait pratiquer toute une série de mouvements avec les yeux. Or cette gymnastique oculaire permettrait d'agir sur les neurones et le cerveau. Ainsi, les blessures des traumatismes vécus dans l'enfance s'estomperaient. Sachez en outre que, selon les cas, il faudra de 3 à 12 séances de thérapie, d'une durée de 60 à 90 minutes… pour un prix allant de 60 à 120 euros. Cette méthode aurait déjà démontré ses bienfaits dans le traitement du syndrome de stress post traumatique, comme le souligne le Dr David Servan-Schreiber dans son livre "Guérir"1 : Selon certaines études, l'EMDR "est au moins aussi efficace que les meilleurs traitements existants, mais semblent aussi être la méthode la mieux tolérée et la plus rapide". Certes, le Dr Servan-Schreiber prêche pour sa paroisse : il est président de l'association EMDR-France, seule à former des praticiens dans l'hexagone. Mais pas seulement…
Une efficacité prouvée ?
En effet, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale a publié une expertise collective2 sur les psychothérapies. Et, Oh surprise, parmi la psychanalyse, les thérapies familiales ou les thérapies comportementales et cognitives (TCC), apparaît l'EMDR, dont on reconnaît l'efficacité face au stress post-traumatique. Mais le rapport souligne que cette technique reste moins performante que les thérapies comportementales et cognitives. Plus intrigant, le rapport cite une étude3 de chercheurs américains, qui souligne que les mouvements des yeux n'ont aucune importance dans la thérapie : finalement l'EMDR ne serait qu'une variante des thérapies cognitivo-comportementales. Rappelons que ces dernières ne visent pas à modifier en profondeur l'ensemble d'une personnalité, mais seulement un comportement difficile à vivre.
EMDR or not EMDR ?
Alors devez-vous opter pour l'EMDR ? Si l'on en croit les nombreuses études publiées, et le livre du Dr Servan-Schreiber, cette technique aurait des résultats assez impressionnants… tout au moins sur le stress post-traumatique. Son indication reste donc très limitée, d'autant que d'autres méthodes telle que la thérapie cognitive et comportementale sont au moins aussi efficaces. Dans tous les cas, la démarche la plus censée en cas de problème, est de vous adresser à un spécialiste, psychologue ou psychiatre, qui sera à même de vous orienter vers la prise en charge la plus adaptée. Et ne pensez pas que tous les soucis peuvent disparaître ainsi, en quelques coups de baguette magique. Comme dans toute approche, un véritable travail sur soi est nécessaire pour chasser ses démons et retrouver la sérénité.




Citation:


THERAPIE EMDR


Intégration Neuro-Emotionnelle par les Mouvements Oculaires


La thérapie EMDR est une nouvelle méthode de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux cotés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé. Cette thérapie poursuit le mouvement de recherche clinique et de soins inaugurés par la psychanalyse, la thérapie cognitive comportementale, les traitements par exposition, la médecine humaniste, les thérapies systémiques et les psychothérapies brèves centrées sur la personne.
La thérapie EMDR a été créée à la fin des années 80 dans la Baie de San Francisco. En moins de 10 ans, elle est devenue un des modes de traitement psychothérapeutique du PTSD (ou ESPT : État de Stress Post-Traumatique) ayant donné lieu au plus grand nombre d’études cliniques. Ses initiales viennent de son appellation anglo-saxonne : Eye-Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires, même si la méthode ne se limite désormais plus à l’utilisation des mouvements oculaires.
Le protocole de la thérapie EMDR repose sur un ensemble de principes qui sont essentiels à une approche humaniste et intégrative de la médecine et de la santé : la confiance dans la capacité d’auto-guérison propre à chacun, l’importance de l’histoire personnelle, une approche centrée sur la personne, un pouvoir restauré, l’importance du lien corps-esprit, un bien-être et une amélioration des performances, une dimension communautaire et éventuellement spirituelle.
Plusieurs études contrôlées ont démontré la remarquable efficacité de la thérapie EMDR pour la résolution les états de stress post-traumatiques (ESPT en français, PTSD dans la littérature anglo-saxonne), autant chez les victimes de traumatismes civils (viols, accidents, deuils) que chez les vétérans de la guerre du Vietnam ou les victimes de conflits dans les pays en voie de développement. De fait, à ce jour, la thérapie EMDR est une des méthodes de traitement des états de stress post-traumatiques (ESPT ou "PTSD") les mieux documentées par la littérature scientifique.
Le livre qui sert de référence aux praticiens de la thérapie EMDR et à l’enseignement de la méthode s’intitule "Eye-movement Desensitization and Reprocessing : Basic principles, protocols and procedures", publié par Guilford Press (2001). Son auteur est Francine Shapiro, Ph.D. Elle est fondatrice de la thérapie EMDR, Senior Research Fellow du Menlo Park Research Institute ("L’École de Palo Alto"), et présidente de l’EMDR Institute, Californie. En juillet 2002, Francine Shapiro a reçu le prix Sigmund Freud décerné conjointement par le Congrès Mondial de Psychothérapie et la ville de Vienne.
Depuis la découverte de la thérapie EMDR, les standards de son application ont fait et continuent de faire l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques. Une liste d’articles scientifiques récents est disponible dans la rubrique "Bibliographie". Vous trouverez également des informations complémentaires sur cette méthode sur les sites mentionnés dans la rubrique « Liens »


EMDR lien http://www.emdr-france.com/rubrique.php3?id_rubrique=1
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:25:36    Sujet du message: Le sommeil paradoxal Répondre en citant

Le sommeil paradoxal color

Citation:

Structures impliquées dans la genèse du sommeil paradoxal


Le sommeil paradoxal correspond au dernier stade d'un cycle de sommeil (=stade v). Il n'apparaît qu'en sommeil lent. Il se caractérise par:
· une activité corticale caractérisée par un EEG présentant une activité de bas voltage et de haute fréquence qui rappelle l'EEG de veille (=désynchronisation corticale) mais qui est différent de celui-ci
· des mouvements oculaires (=REM= Rapid eyes movements)
NB: en anglais le sommeil paradoxal est appelé REM-sleep et le sommeil lent non-REM-sleep
· des « Pointes ponto-genouillées occipitales » (=PGO): la désynchronisation corticale observable pendant le SP s’accompagne d’ondes lentes sporadiques que l’on enregistre à partir d’électrodes placées au niveau du pont, des corps genouillés latéraux et du cortex occipital




On n'a pas d'idée précise, à l'heure actuelle, sur la relation existant entre les centres du sommeil lent (et de l'éveil) et ceux impliqués dans le sommeil paradoxal. Pourtant il y a forcément une relation puisque le sommeil paradoxal n'apparaît qu'en sommeil lent. Cet article se limitera à une descrïption des principaux réseaux de neurones impliqués dans le sommeil paradoxal.

Citation:
Au stade V, à l'issue du sommeil lent paradoxal (encore appelé stade PMO, phase de mouvements oculaires, ou REM, rapid eyes movements), L'EEG affiche soudain une activité plus rapide traçant "une onde en dents de scie" de très bas voltage. Ce stade ressemble, électriquement parlant, au stade 1. En parallèle, l'EMG traduit une abolition de l'activité musculaire tandis que les mouvements oculaires s'inscrivent en salves phasiques nombreuses. Rythme cardiaque et respiration deviennent irréguliers signant ainsi la dissociation neurovégétative. L'érection s'installe, et divers accès cloniques de la face, des pieds et des doigts peuvent survenir. Comparable au stade 1, le tracé du stade V le situe proche de l'état de vieille alors que cette phase de sommeil profond original et particulier requiert de fortes stimulations afin d'accepter le réveil du donneur. Le stade V représente entre 20 et 25 % de la durée totale du cycle, selon l'âge et l'état du sujet. Il s'inscrit en épisodes brefs après chaque développement d'un cycle des stades de sommeil. Ses épisodes sont de plus en plus longs et de plus en plus fréquents à mesure que la durée du sommeil s'épuise et que la nuit s'avance. Son délai d'apparition est de l'ordre de 90 minutes après l'endormissement. A la différence des "états intermédiaires", qui encadrent tous les autres stades de sommeil et pour lesquels il n'existe pas de frontières nettes, la survenue du sommeil paradoxal tranche avec celle du sommeil lent profond qui le précède. Un véritable coup de feu éclate dans le silence du sommeil lent profond. Les mouvements oculaires apparaissent tandis que restant en mydriase, la pupille signe la persistance du sommeil. Ces mouvements sont déclenchés par le lancement de l'activité ponto-genouillée-occipitale. Ils pourraient accompagner les images du rêve qui peuvent résulter d'une stimulation du cortex occipital. Le cerveau est actif mais désynchronisé du reste du corps. Ces épisodes témoignent de l'activité intense et de l'importance du rêve pour la qualité de la vie psychique, intellectuelle et biologique de l'homme.


Les ondes cérébrales




Citation:
L'électricité cérébrale recueillie à la surface du cuir chevelu se présente sous la forme de rythmes ou ondes cérébrales. On distingue quatre principaux rythmes physiologiques définis par leur fréquence : le rythme alpha (8 à 12 cycles par seconde), qui caractérise l'état de veille calme, (yeux fermés et repos physiologique et mental), le rythme bêta (12 c/s) qui apparaît dans des conditions d'éveil actif et de sommeil, le rythme thêta (4 à 7 c/s) qui apparaît dès l'installation du sommeil et le rythme delta (0,5 à 3 c/s) caractéristique du sommeil lent et profond.


donc à savoir

Rappel sur l'activité cérébrale
Toutes les ondes encéphalographies peuvent être enregistrées à l'aide d'électrodes spéciales posées sur la tête:
oConscience extérieure: onde bêta, fréquence 15 à 30 Hz, état éveillé ordinaire,
oConscience intérieure: onde alpha, 7 à 14 Hz, ondes découvertes les premières, proche de l'état de sommeil appelé niveau sophro-liminal,
o Inconscience :
o onde thêta, 4 à 7 Hz, sommeil, état exploité en hypnose et sophrologie,
o onde delta*, 0 à 4 Hz (3 à 4 sommeil profond, 1 coma, 0 mort).



aussi à connaître les mécanismes du sommeil


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:29:32    Sujet du message: La relaxation progressive - Méthode Jacobson Répondre en citant

La relaxation progressive - Méthode Jacobson

Citation:
La relaxation progressive - Méthode Jacobson


La relaxation neuromusculaire, théorisée par le médecin américain E. Jacobson, repose sur le principe de l'influence du contrôle somatique sur la réponse psychique, le relâchement musculaire aboutissant à la détente mentale.

En 1928, Jacobson constate que les émotions, mais aussi les activités mentales les plus neutres, s'accompagnent de modifications des tracés myographiques, révélant la présence d'une impulsion électrique vers les muscles, souvent trop faible pour mettre en œuvre le mouvement, mais suffisante pour activer le schéma nerveux. Il expérimente que, au contraire, le profond relâchement musculaire est incompatible avec l'activation émotionnelle. Si bien que l'apprentissage de la relaxation musculaire peut être utilisé pour réduire ou prévenir l'activation émotionnelle suscitée par un événement tel qu'une compétition sportive par exemple.

L'entraînement mental découle directement des conclusions de Jacobson sur la similitude, au niveau nerveux, entre mouvement pensé et mouvement effectué. Le schéma nerveux est activé de la même manière, que le geste soit effectué ou simplement pensé. Dès lors, pourquoi ne pas utiliser la visualisation d'un geste technique, qui permet au passage de le décomposer, plutôt que de l'effectuer trop vite ou trop souvent sans prendre le temps de l'effectuer directement correctement.

La sophrologie s'appuie directement sur les conclusions de Jacobson lorsqu'elle propose d'imaginer le développement d'un geste technique en état sophroliminal (état alpha ou état de conscience modifiée). Il en est de même, dans une autre mesure, pour les méthodes Martenot et Feldenkrais, lorsqu'elle préconisent d'imaginer les sensations du mouvement avant de l'effectuer, développant ainsi le sens kinesthésique et du même coup, la coordination et la précision du geste, l'équilibre et la verticalité du corps.

Lanning (1) a montré l'efficacité de la relaxation progressive de Jacobson pour réduire l'anxiété compétitive et améliorer les performances. L'auteur souligne que l'efficacité de cette technique dépend de sa proximité par rapport à la compétition. Mais son apprentissage doit être commencé avant la période de mise sous pression.

Visualisation mantal
Donc on peut corriger , modifier ou améliorer un comportement aussi
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:31:56    Sujet du message: Le training autogène - Méthode Schultz. Répondre en citant

Le training autogène - Méthode Schultz.


Citation:
Si la méthode Jacobson repose sur une prise de conscience localisée de la contraction et de la décontraction musculaire, le training autogène du médecin allemand Schultz est au contraire une méthode globale, où la relaxation passe par un processus de concentration sur l'image mentale du relâchement.

Schultz considère que la relaxation a des effets proches de l'hypnose. C'est en observant les phases de relâchement traversées par les sujets qui avaient des capacités d'auto-hypnose spontanée qu'il construit la structure du training autogène. Le relaxant va reproduire ces phases d'entrée en relaxation par autosuggestion des états physiologiques qui s'y rapportent. C'est ainsi que le sujet procédant au training autogène (cycle inférieur) expérimentera dans l'ordre suivant, la décontraction musculaire (sensation de pesanteur), la décontraction vasculaire (sensation de chaleur due à la vasodilatation périphérique), la relaxation des appareils cardiaque, respiratoire et digestif, avant d'accéder au calme psychique et émotionnel.

Dans l'état d'auto-hypnose induit par le training autogène, les effets musculaires et neurovégétatifs des affects sont réduits, conduisant le sujet à un état de relaxation favorable à une introspection sereine (cycle supérieur auquel on n'accède qu'après avoir maîtrisé le précédent).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:33:13    Sujet du message: Sophrologie Répondre en citant

Sophrologie



Citation:

C'est aussi l'un des objectifs de la sophrologie que d'utiliser l'état de relaxation pour effectuer un travail de visualisation, d'introspection ou d'éveil des sensations kinesthésiques et proprioceptives.

Élaborée par A. Caycédo, la sophrologie fait une synthèse intelligente des techniques de relaxation antérieures. Elle marie habillement les découvertes occidentales du début du XXème siècle, aux pratiques orientales séculaires.

Très structurée, la sophrologie est une méthode qui se suffit à elle-même. Mais il est intéressant de distinguer en elle ses différentes influences, car les méthodes de relaxation qu'elle fédère sont souvent plus propices à l'autonomie du relaxant que ne le permet la sophrologie.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:34:25    Sujet du message: Neurophysiologie de la relaxation Répondre en citant

Neurophysiologie de la relaxation


Citation:
L'ensemble de ces méthodes, et d'autres que nous n'expliciterons pas ici (méditation, yoga nidra, méthode Silva, etc.), ont pour finalité d'amener le sujet à l'état dit "alpha", et de s'y maintenir sans revenir à l'état de veille (bêta) ni succomber à l'endormissement (thêta).

L'état alpha est caractérisé par le fait que les ondes cérébrales majoritaires émises à cet instant sont d'une fréquence comprise entre 7 et 14 Hertz. Les ondes bêta, correspondant à la veille, sont d'une longueur plus courte tandis que les ondes thêta sont plus longues (2).

Les état de relaxation ont tous en commun de renforcer le rythme alpha. L'établissement de cet activité alpha corticale signe l'état de détente psychosensorielle qui est réduite, voire absente, dans les états anxieux.

C'est lorsque l'accession autonome à cet état est maîtrisée que le travail de préparation mentale va pouvoir s'effectuer.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 15:37:42    Sujet du message: Les Ondes du Cerveau Répondre en citant

Les Ondes du Cerveau



Les Ondes du Cerveau __________________________________________
ONDES GAMMA 35 à 45 Hz Créativité - Dynamisme mental
ONDES BÊTA 13 à 35 Hz Activités quotidiennes
ONDES ALPHA 8 à 14 Hz Ondes de détente - Régénération
Pensées calmes & claires
10 Hz = Onde d’apprentissage accéléré
ONDES THÊTA 4 à 8 Hz Régénération nerveuse
Visualisation trois dimensions
Synchronisme des 2 cerveaux
Rêves, subconscient
7.83 Hz = Onde de pulsation ionosphère
6.30 Hz = Onde de guérison magnétique
ONDES DELTA 0 à 4 Hz "sommeil sans rêve "- ni temps, ni forme
Perception directe
Régénération globale - Unité
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 17:00:23    Sujet du message: Hypnose et histoire Répondre en citant

Hypnose et histoire

pour résumé (car je pourrais faire très long) il y a deux écoles qui tiennent leurs connaissances d'expérience, d'analyse de recherches mais avec un fond de doctrine et querelle de psy qui ne remonte pas d'aujourd'hui (surtout en France)

Le problème est historique car mal défini et mal compris

Mesmer théorie du magnétisme animal (protégé par marie Antoinette)

Louis XVI désigna pour étudier deux commissions ou siégé des sommités

-l'astronome billy
-le chimiste Lavoisier
-le botaniste jussieu
-benjamin franklin
le rapport fut publié en 1784 pour eux aucun fluide n'existait
(Jussieu refusa de signer le rapport et jugea bon de publier un rapport séparé)
1751-1825 Armand de Chastenet de Puységur découverte du somnambulisme magnétique
1753-1835 Joseph Deleuze constate que naissent entre magnétiseur et magnétisé des sentiments érotiques et il admet que c'est bon pour la thérapie

1765-1815 Charles de Villier émet l'hypothèse qui va rester longtemps de la relation d'objet il déclare que l'ascendant du médecin est dû (c'est le début de la suggestion)

1813 l'abbé portugais de Faria émet l'hypothèse qu'aucune force surnaturelle n'émane du thérapeute

19 siècles on parle de somnambulisme magnétique et on parle de magnétisme animal ( prend une très grande ferveur )

1826 l'Académie de médecine qui lui est assez hostile nomme une commission d'examen

hustson médecin à l'hopital-dieu donne un rapport si favorable au magnétisme que l'Académie refuse de le publier
1837 un nouveau rapport demandé par l'Académie de Dubois d'Amien conclut à l'inexistence de l'état de somnambulisme magnétique et l'Académie clos le sujet
un déclin de l'hypnose s'en suit

en 1843 Braid remplace la théorie du fluidisme par une théorie psyco-neurophysiologique (stimulation physico-psychique de la rétine) pour braid l'opérateur intervient comme un mécanicien)

1866 Liébeault publie ses travaux il en déduit que le facteur hypnotisant ne résidait pas dans l'action physique, mais dans la suggestion verbale, pour lui tout est psychologique mais il se trouve embarrassé pour rendre compte des guérisons qu'il a obtenues avec des enfants en bas âge.


Le retour de l'hypnose

1825-1893 jean-martin charchot
il entreprend des études sur l'hypnose à la salpêtrière sur l'hystérie
Il attache la plus grande importance aux facteurs physique dans l'hypnose
cela en découle à Banbinski

Citation:
des excitations physiques sans intervention de la suggestion


Et l'école de Paris qui insiste sur l'importance de la suggestion n'en conteste pas la réalité.
Charcot meurt en 1893 l'hypnose connaît une période de déclin car elle ne va pas trouver une explication vraiment satisfaisante
2 écoles vont polémiquer
l'école de Nancy ( dominante physique)
l'école de parsis( dominante psychologique)
de plus tout le monde n,'est pas hypnotisable ce qui posait de sérieux problème à Freud
13 octobre 1885 Freud entre à la salpêtrière et l'école de Nancy
Feud fut subjugué par son professeur (Charcot) il l'a écrit à sa fiancée il lui a dit

Citation:
il est tout simplement en train de démolire mes conceptions et mes desseins


source : Freud, correspondance 1873-1939 , Gallimard ,1966 p 137
cela à permis à Freud d'être mis sur la voie de l'inconscient dynamique
dans une lettre à A.Roback Freud qui était pour la thèse de la suggestion reconnaîtra lui-même ses constantes oscillations:

Citation:
en ce qui concerne l'hypnotisme, j'ai pris parti contre Charcot et je n'ai pas été non plus d'accord avec Bernheim


source : Freud, correspondance p 430-431
Freud émet l'idée d'un transfère entre le thérapeute et le patient et établi un protocole
ici naît le schéma de la future méthode psychanalytique, avec prise de conscience chez le malade, par l'analyse du transfer, de l'origine de ses troubles

Cela va entraîner la mise à l'écart de l'hypnose
Freud écarte l'hypnose de la méthode psychanalytique et réaffirme que l'on peut l'utiliser (l'hypnose suggestion)en l'associant à la méthode et en ayant conscience que c'est de la suggestion

Mais Freud n'arrive pas à s'expliquer la variabilité d'un individu sur l'autre (pour l'hypnose) il l'explique dans une hypothèse archaïque, la reproduction de l'attitude de complète soumission d'un individu de la horde à l'égard du père originaire

Aujourd'hui les psy sont très tendu avec l'hypnose car elle pourrait remettre leur place de thérapeute en question
je m'explique même dans une relation passive comme les psy analyse une attitude dite d'hypnose passive aurait lieu et se serait le " charisme du praticien dans le non dit qui influerait sur les résultats de la thérapie (à thérapie équivalente)
cela n'est pas tolérable pour un psy de plus la thèse de l'hypnose physique prend le dessus sur la suggestion

Pour en revenir à l'hypnose dans le cas d'une hystérie amnésique si le patient et sensible à l’hypnose c'est grâce à l'hypnose qu'il va recouvrer la mémoire et là nous pouvons faire une corrélation avec l'ufologie car dans ce cas là on ne parle pas de transfère ou de suggestion.

j'espère avoir était clair

Cela permet de savoir d’où remonte le scepticisme que suscite l’hypnose et le déboulonnage systématique de certain de témoignages d’hypnotisés maintenant nous savons de quoi nous parlons

Voir les postes plus hauts
pour les réf que des livres
British medical journal
F.A Mesmer Le magnétisme animal (payot)
j. Braid , Neuropneulogie
Etc...
il y en a beaucoup ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Plusthon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2006
Messages: 1 947
J'accepte La charte: Oui j'ai lu et pris connaissance de la charte, j'e l’accepte et je m’engage à la respécter

MessagePosté le: 02/09/2006 17:03:55    Sujet du message: Méditation, psychothérapie et développement intérieur Répondre en citant

Méditation, psychothérapie et développement intérieur


fait par un psy , j'ai trouvé cela intéressent alors je vous poste le lien http://www.anandamayi.org/devotees/jv/jv9.htm
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/11/2017 18:38:40    Sujet du message: Les secrets de l'hypnose

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cercle des ufologues Index du Forum -> Forum en Français -> Science -> Sciences humaines
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylMatriX theme for phpBB version 2+
Created by SGo
Based on the original subSilver Created by subBlue design